FILM Renoir, de Gilles Bourdos

logo ciné Châtillon      log-amis-nb
PROJECTION Lundi 17 décembre 2018
à 20h30 au Cinéma de Châtillon

7 bis rue de la Mairie, 92320 Châtillon

En parallèle du Salon 2018 et dans le cadre des Coups de Cœur
organisés par les Amis du Théâtre des Sources et du Cinéma Le Scarron,
notre association présente « Renoir » de Gilles Bourdos //// Film dramatique – couleur – 2013 – 1h52mn – avec Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers… /// La séance a été suivie d’un débat aimablement animé par Gilbert Cabasso.

« 1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence.
Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste… » (Allociné)

à écouter / lire sur le site internet de France Culture :
Jean Renoir raconte son père, le peintre Auguste
Les grandes conférences – Auguste Renoir
R comme Renoir

à voir à la Cinémathèque française à Paris, jusqu’au 6 décembre 2018 :
Rétrospective Jean RENOIR

à voir au Musée d’Orsay jusqu’au 27 janvier 2019 :
Renoir père et fils, Peinture et Cinéma
A travers des tableaux, des extraits de films, des photographies, des costumes, des affiches, des dessins, et des documents, pour certains inédits, cette exposition pluridisciplinaire explore des thèmes (le rôle du modèle féminin par exemple) et des géographies (la Seine, Montmartre, le Midi) communs à deux oeuvres que réunissent peut-être plus sûrement encore un goût de la liberté et une profonde humanité.
Au programme (Dates et horaires à retrouver sur le site du musée à la rubrique « Rendez-vous ») :
Visites-conférences d’1h30
Ateliers en famille 6-12 ans : Durée 2h (visite 45 mn, atelier 1h15)Dans cette famille d’artistes, père et fils dialoguent au fil du temps à coup de portraits croisés. Le fils posait pour le père, le père est devenu le modèle du fils. L’héritage impressionniste de Pierre-Auguste, avec la fraicheur des scènes de plein air, leur lumière vibrante et leurs couleurs chatoyantes, s’anime grâce à la magie du cinéma dans l’oeuvre de Jean. Dans l’atelier, peinture et cinéma se rencontrent autour d’un déjeuner sur l’herbe.
Techniques utilisées : réalisation de roman-photo

photos-renoir

Anecdotes de tournage :

Le tournage du film n’a pas eu lieu dans le domaine des Collettes, la maison de Renoir de Cagnes-sur-Mer, où Renoir a passé les dernières années de sa vie et qui est depuis devenu un musée consacré au peintre, mais dans la région du Var, au Domaine du Rayol, pour conserver la belle lumière du sud de la France.

Guy Ribes, le fameux artiste peintre et faussaire, fut condamné en 2004 à trois ans de prison et contacté par Gilles Bourdos à sa libération pour réaliser des toiles pour les besoins du film. Guy Ribes y double aussi les mains de Michel Bouquet, qui joue le rôle-titre, et le conseille techniquement lorsque celui-ci est censé peindre.

Mise en page 1Mise en page 1